Nous sommes le 21/07/2024

Le métier d'ostéopathe : une profession libérale ouverte à tous !

Pratique destinée à soigner les maladies organiques ou fonctionnelles, l’ostéopathie est également un métier qui a encore de beaux jours devant elle. En effet, elle sert à soigner de nombreuses pathologies avec des techniques inoffensives, ce qui pousse bon nombre de personnes à s’intéresser, voire à s’adonner à elle. Tour d’horizon dans cet article sur cette profession qui est énormément pratiquée en France.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Apparue aux États-Unis au XIXème siècle, l’ostéopathie est une médecine alternative fondée par le docteur Andrew Taylor Still. Elle consiste à détecter puis à traiter manuellement les troubles psychologiques et fonctionnels qui affectent le bon fonctionnement du corps. En clair, elle est destinée à soigner les troubles affectant le système musculo-squelettique, nerveux, digestif ou encore génito-urinaire (voir par exemple cet article dédié à l'incontinence urinaire).

D’autre part, sachez que la plupart des troubles qui sont soignés par l’ostéopathie sont remboursables par les mutuelles de santé. Elle peut aussi bien être utilisée par les adultes, les sportifs, les femmes enceintes que par les athlètes de haut niveau. Il en est de même des enfants, des personnes âgées, voire des bébés.

Ainsi, il est possible à toute personne de recourir à cette pratique pour soigner une maladie ou atténuer des douleurs. En outre, en recourant à un véritable professionnel à l’image de celui que vous pourrez contacter en visitant le site internet osteomontsdor.com, vous aurez l’assurance d’obtenir de meilleurs résultats. Par ailleurs, notez que ce professionnel est un excellent praticien qui intervient dans la ville de Champagne-au-mont-d'or. Il reçoit dans son cabinet de soins et grâce à son savoir-faire, vous repartirez de chez lui en n’ayant aucun regret.

Que peut soigner l’ostéopathie ?

Comme rappelé précédemment, l’ostéopathie est en mesure de traiter tous les troubles fonctionnels ou psychologiques qui sont susceptibles de nuire à la santé humaine. En d’autres termes, elle est notamment capable de soigner les maladies chroniques comme l’arthrose ou le rhumatisme. De plus, elle sert à lutter contre le stress, les douleurs articulaires sans oublier les séquelles résultant d’un traumatisme (chirurgie, entorse, accident…). Il en est de même :

  • Des hémorroïdes,
  • Des migraines,
  • Des sinusites chroniques,
  • De la dyspareunie,
  • Des troubles sexuels,
  • Des nausées,
  • Des douleurs lombaires.

D’autre part, les personnes souffrant de constipations, de reflux gastro-œsophagien, de vertiges ou encore d’otites peuvent également recourir à cette médecine pour moins souffrir.

Pour finir, quant aux femmes enceintes, il leur est aussi possible de pratiquer l’ostéopathie pour réduire les symptômes liés à la grossesse. Mieux, elle est susceptible de les aider à mieux se préparer pour l’accouchement, ce qui pourrait leur permettre d’accoucher sans aucun problème.

Comment devenir ostéopathe ?

Réglementé en 2007, le métier d’ostéopathe est ouvert à toutes les personnes souhaitant le pratiquer, mais disposant aussi des qualités nécessaires à son exercice. Pour le pratiquer, il faut nécessairement détenir le diplôme d’ostéopathe (DO). Ce dernier est délivré par les établissements agréés par le ministère de la Santé après cinq d’études. Les formations qu’ils proposent comprennent des séances de Travaux Dirigés (TD), des stages professionnels, des cours magistraux ou encore des cours pratiques.

Par ailleurs, s’agissant des premières années d’étude, notez qu’elles sont consacrées aux cours théoriques et pratiques à l’inverse des deux dernières qui sont entièrement dédiées à la pratique. Certains d’entre eux ne sont pas obligatoires envers les sages-femmes, les pédicures podologues, les infirmiers de même que les masseurs kinésithérapeutes qui souhaitent exercer le métier d’ostéopathe.  

D’un autre côté, pour ce qui est des docteurs souhaitant s’orienter vers cette profession, la possibilité leur est offerte de passer des diplômes interuniversitaires, voire universitaires pour atteindre leurs objectifs.

Pour finir, hormis les formations initiales, il est aussi possible aux apprenants de se faire former en ostéopathie grâce aux formations continues. Les programmes de ces formations se déroulent généralement en plusieurs heures. Celles-ci sont plus ou moins de 2.500 heures pour les non professionnels.

Les qualités requises pour exercer le métier d’ostéopathe

Pour bien exercer le métier d’ostéopathe, les personnes intéressées par cette profession doivent avant toute chose posséder une bonne santé mentale ou physique. De plus, elles sont tenues d’être habiles de leurs mains, de maîtriser les techniques de massage liées à la profession et d’avoir une éthique professionnelle irréprochable.

En outre, ces personnes doivent également être patientes, savoir rester calmes ou se remettre régulièrement en question pour s’améliorer. Plus encore, elles doivent savoir faire preuve d’empathie ou d’écoute pour mieux satisfaire leurs clients.

Où exercer le métier d’ostéopathe ?

Les structures, entreprises ou domaines dans lesquels le métier d’ostéopathe peut être exercé sont extrêmement variés. Dans un premier temps, retenez que les personnes formées pour exercer cette profession ont la possibilité de s’installer dans un cabinet privé ou dans les centres hospitaliers pour pratiquer leur métier. Pour ce qui est des cabinets privés, ces personnes peuvent s’installer seules ou avec d’autres ostéopathes. Dans ce dernier cas, elles travaillent en collaboration avec leurs consœurs ou confrères.

En outre, mis à part ces possibilités, les ostéopathes peuvent aussi être recrutés dans les entreprises ou clubs sportifs. De même, ils sont en mesure de travailler dans les associations, voire se spécialiser pour évoluer dans un domaine précis. Cette spécialisation peut avoir lieu dans le domaine animalier, de la biomécanique, du bien-être ou de la santé. Il en est de même du milieu de la pédiatrie, de la gériatrie, des troubles autistiques ainsi que des douleurs chroniques.

Quel est le salaire d’un ostéopathe ?

Les ostéopathes étant des professionnels exerçant un métier libéral, leurs salaires évoluent d’un expert à un autre. Ils dépendent du lieu où se situe leur cabinet, de leur expérience, de leur domaine de spécialisation de même que des soins qui doivent être prodigués.  

Ainsi, en fonction de toutes ces considérations, un jeune ostéopathe peut percevoir, en moyenne, un salaire mensuel brut de 1.300 euros par mois. Quant aux ostéopathes expérimentés, voire ceux dont le cabinet jouit d’une excellente réputation, leurs salaires sont susceptibles d’atteindre les 10.000 euros bruts par mois.

Par ailleurs, en ce qui concerne le tarif d’une séance d’ostéopathie, il oscille entre 50 et 70 euros. Cependant, il est susceptible de tourner autour des 90 euros dans des villes comme Paris.

Qui sommes-nous ?
Nous sommes des passionnés de bien-être et de santé et adorons investir du temps à apprendre à déchiffrer les bienfaits des éléments qui nous entourent.
Réalisation : Pep's Multimedia
MaSantéBienfaits
Les bienfaits étudiés pour vous