Nous sommes le 30/09/2022

Haricot vert : les bienfaits d'un légume plein de fraicheur

Près de 400 000 tonnes de haricots verts sont produites en France chaque année. Et il s'agit de l'un des légumes les plus prisés de la cuisine française puisqu'une grande partie de cette production couvre la consommation locale. Simples à préparer, abordables et au goût passe-partout, les haricots verts offrent également des bienfaits souvent ignorés pour la santé. À consommer sans modération, ou presque !

Haricot vert : un légume plein de fraicheur

Un haricot vert, c'est une gousse de haricots communs récoltée avant une complète maturation. Il se compose de la cosse et des graines, non séparées. En biologie végétale, les haricots verts se classent ainsi parmi les légumes.

Il en existe trois grandes variétés :

  • Les haricots à filets ;
  • Les mangetouts ;
  • Les haricots verts faux filets (croisements entre les deux variétés).

Le haricot vert à filet se distingue par sa gousse à structure fibreuse susceptible de contenir un fil ou parchemin. Il possède une forme cylindrique, droite et longue. Il prend généralement une couleur vert foncé. Cette variété doit être cueillie à un stade de développement précoce. Elle offre alors un produit extra-fin. Autrement, les fils apparaissent.

Au contraire, les mangetouts ne développent pas de fils ou parchemins même à maturité. Leurs gousses sont ovales, courtes et de couleur jaune ou vert-jaune. Comme le suggère son nom, cette variété se consomme entièrement.

Les croisements rassemblent quant à eux les caractéristiques et bienfaits des deux premières variétés. Ils sont fins et longs comme les haricots à filet, mais ne développent des parchemins que tardivement.

Les bienfaits du haricot vert pour la santé

Les haricots verts sont riches en fibre. Avec un taux d'au moins 4g par portion de 100g, ils en contiennent deux fois plus que n'importe quel autre légume. Cette caractéristique en fait un excellent aliment pour l'amélioration du transit intestinal. Outre le bien-être que cela apporte, cette amélioration réduit surtout les risques de cancer colorectal.

L'autre atout majeur des haricots verts concerne son faible apport énergétique. Ce légume ne génère que 30 calories par portion de 100g. Il ne contient pratiquement pas de cholestérol, d'acides gras et de glucides. En même temps, il renforce la sensation de satiété. Il s'agit ainsi d'un régulateur d'appétit et d'une base idéale pour une nourriture saine et pour les régimes minceur ou diabétiques.

Le haricot vert comprend également plusieurs minéraux (cuivre, fer, magnésium), de vitamines (B9, C et A) ainsi que des antioxydants. Ceux-ci aident à rester en forme, renforcent les défenses immunitaires, améliorent la circulation sanguine et réduisent ainsi les risques d'infection, d'arthrose ou de cancer.

Pendant une grossesse, une alimentation riche en haricot vert agit particulièrement en faveur du développement du système nerveux du bébé, grâce à la vitamine B9, et réduit la constipation chez la mère.

Un goût apprécié des Français

Si la cuisine française apprécie autant le haricot vert, le goût doux, fin et frais de ce dernier n'y est pas étranger. Il se marie ainsi harmonieusement à toutes sortes de préparation même si certaines personnes lui reprochent un manque de saveur lorsqu'il est dégusté séparément.

Les gousses les plus jeunes et fraîches offrent plus de croquants au niveau de la cosse et plus de finesse pour les graines. Les variétés de couleur jaune sont, quant à elles, réputées plus sucrées.

Haricot vert : comment en consommer et préparer?

Sa fraicheur et son apparence ne doivent pas induire en erreur. Le haricot vert est un légume qui ne se mange pas cru. Il contient des toxines naturelles et des protéines indigestes pour l'homme, comme la phraséoline ou la lectine. Idéalement, il est cuit à la vapeur pour en préserver tous les bienfaits. Mais il s'adapte parfaitement à une cuisson à l'eau bouillante, à la marmite ou sautée à la poêle. La préparation doit inclure un équeutage et un effilage, pour les haricots à filet.

Le haricot vert peut être servi froid ou chaud, en crudité, purée, mousseline ou sautés, en guise d'entrée ou d'accompagnement. Une portion par repas suffit amplement pour profiter de ses bienfaits avec une alternance avec d'autres légumes comme les choux de Bruxelles ou les lentilles.

Astuces : Même en conserve, les haricots verts gardent l'essentiel de leurs bienfaits.

Quand faut-il consommer du haricot vert ?

Grâce à ces multiples bienfaits, le haricot vert peut être intégré dans l'alimentation très tôt (à partir de 4-6 mois). Il s'impose surtout, à raison d'au moins une portion de 100 g par jour, chez les diabétiques, les individus rencontrant des problèmes de transit intestinal, les personnes en régime et les femmes enceintes. Mais toute personne désireuse de manger une nourriture saine et de rester en forme devrait l'intégrer dans sa liste de recettes.

Qui sommes-nous ?
Nous sommes des passionnés de bien-être et de santé et adorons investir du temps à apprendre à déchiffrer les bienfaits des éléments qui nous entourent.
Réalisation : Pep's Multimedia
Ma Santé Bienfaits
Les bienfaits étudiés pour vous