Nous sommes le 30/09/2022

5 bienfaits de la danse sur le corps et l’esprit

Bouger, c'est bon pour la santé et cela inclut la danse. Bien plus qu’une activité ludique, cette dernière apporte de nombreux bienfaits sur le corps et l'esprit. Coordination, expression de soi, respect du rythme, interactions, utilisation des muscles : elle sollicite en effet autant les fonctions corporelles que les fonctions cérébrales.

Elle améliore la souplesse et la coordination

La danse est une activité complète qui permet de tonifier et muscler le corps, tout en améliorant la coordination motrice. Elle offre ainsi une meilleure posture et un meilleur équilibre, notamment grâce à la stimulation de l’oreille interne. C’est donc une activité idéale pour réduire le mal de dos et les raideurs articulaires. Cadence des pas, mouvements répétés, sauts et respect du rythme sont autant de facteurs qui aident à raffermir le corps et à affiner la silhouette. La coordination est quant à elle travaillée grâce à la réalisation d’une chorégraphie, qui requiert la combinaison de plusieurs gestes à réaliser en même temps. Chaque style de danse possède ses propres bienfaits sur le corps. La danse classique, par exemple, améliore l’endurance musculaire au niveau des jambes, des bras et des muscles abdominaux. La salsa, quant à elle, sollicite toutes les parties du corps.

Elle aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires

La danse est considérée comme une activité d'aérobie, c’est-à-dire d’endurance, car elle varie entre des courtes périodes d’effort intense et des périodes d’effort plus léger. C’est notamment le cas de la samba, qui est très rythmée. Cette activité est donc bénéfique contre la survenue de maladies cardio-vasculaires car elle entretient le cœur et améliore la circulation sanguine ainsi que le souffle. Elle induit également une perte de poids. En effet, comme toute activité physique, elle permet de dépenser des calories et donc de garder la ligne à condition qu'elle soit pratiquée de manière régulière.

Elle aide à réguler l’humeur

La danse aide à lutter contre le stress et la dépression. Véritable vecteur d'épanouissement et de lâcher-prise, elle permet en effet de s’exprimer et d'extérioriser ses émotions sans avoir à poser de mots. Cette activité libératrice permet également d’être en osmose avec soi-même et de passer des bons moments de joie et de plaisir. À long terme, elle aiderait à améliorer le bien-être personnel. Son action sur l’humeur se fait grâce à la production de dopamine, de sérotonine et d’endorphines, les hormones du "bonheur". Cela se fait aussi à travers l'amélioration du sommeil qu'induit une pratique régulière. Cette activité, qui permet également de créer des liens sociaux et de se concentrer sur ses qualités, favorise les émotions positives.

Elle booste la confiance en soi

La danse augmente la confiance en soi, car c’est une activité d’expression, qui permet de se recentrer sur soi-même et d'avoir conscience de son corps et de son esprit. Elle aide également à se plaire et à ne plus avoir peur du regard des autres, notamment lorsqu’il s’agit de danses sensuelles qui se pratiquent à deux telles que la bachata ou la kizomba. Aimer bouger à nouveau, lutter contre ses peurs, accepter et se réapproprier son corps, croire en ses capacités : tels sont les bienfaits de cette activité. Cette construction personnelle se fait également à travers les rencontres auxquelles la danse conduit. La créativité, qui est intrinsèquement liée à cette dernière, permet une meilleure construction de soi.

Elle augmente la plasticité cérébrale

Au-delà de l’activité physique qu’induit la danse, cette dernière implique une stimulation cérébrale indéniable. En effet, elle demande de la rigueur, de la concentration et un apprentissage lors de chaque pratique, ce qui fait d'elle l'une des seules activités physiques à influer sur l'acuité mentale. À n’importe quel âge, elle aide à améliorer la mémoire ainsi que la capacité neuronale, à augmenter la plasticité du cerveau et à réduire le vieillissement de celui-ci. Cette stimulation cérébrale aide à réduire le risque de démence et d’apparition de la maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées. Retenir les pas et les enchaînements, reproduire les gestes, être attentif lors de l’apprentissage, être précis et coordonné lors de la réalisation des chorégraphies… autant de facteurs favorables à une bonne santé cérébrale.

La pratique de la danse possède donc de nombreux bienfaits sur la santé du corps, le bien-être mental et la santé cérébrale. Classique, salsa, kizomba, bachata... chaque style de danse possède ses propres bienfaits, à vous de trouver celui qui vous convient le mieux !

Qui sommes-nous ?
Nous sommes des passionnés de bien-être et de santé et adorons investir du temps à apprendre à déchiffrer les bienfaits des éléments qui nous entourent.
Réalisation : Pep's Multimedia
Ma Santé Bienfaits
Les bienfaits étudiés pour vous